Boris Pétric – L’écriture filmique et le renouvellement épistémologique dans les sciences sociales

      Jeudi 2 mars 2017, de 15h à 17h30, au Bâtiment Le France (190 avenue de France, 75013 Paris). Salle de Conseil B (R-1)                             

A partir de sa propre expérience, Boris Pétric s’attachera à montrer à travers l’analyse de plusieurs extraits de ces films que le documentaire est une écriture au même titre qu’un texte. Le cinéma documentaire ne peut être réduit à une opération de valorisation ou de vulgarisation de la recherche. L’écriture n’est pas seulement l’étape initiale de la fabrication d’un film. Le tournage n’est pas davantage la restitution d’une enquête réalisée au préalable et le montage s’impose comme un moment décisif de l’écriture d’un film. L’écriture filmique s’élabore ainsi en plusieurs étapes où le chercheur opère tout un ensemble de choix épistémologiques (stratégie de narration, représentativité, choix éthiques et méthodologiques etc.). Le cinéma documentaire est une écriture au même titre qu’un texte pouvant renouveler les débats épistémologiques de l’approche sociologique en sociologie ou en anthropologie.

Filmographie                                                                                                                Lost in transmission, film documentaire, 76 min., Urban prod/CNRS Images, 2017.    Jours de colère, film documentaire, 82 min., VF films productions/CNRS Images. Réalisation E. Laborie, auteurs : Pétric, Laborie, 2009.                                                      Le vin de la colère, film documentaire, 52 min., VF films productions/CNRS Images, France 5, réalisation E. Laborie, auteurs : Pétric, Laborie, 2008.
Democracy@large, film documentaire, 52 min., Kg production/CNRS Images, Arte/RTBF, 2006. Réalisation : E.  Hamon, auteur : B. Pétric, 2006

Bibliographie récente
Where are all our sheep : Kyrgyzstan a global political Arena, New York, Berghahn Press, 2015.
On a mangé nos moutons. Kirghizstan du Berger au Biznessman, Paris, Belin, 2013.

Boris Pétric, directeur du Centre Norbert Elias à l’EHESS-Marseille, a également créé en 2015 la Fabrique des écritures innovantes en sciences sociales : http://centre-norbert-elias.ehess.fr/index.php?2088

Suivre le séminaire :

 


 


Ce contenu a été publié dans Actualités / News, Les séances 2016/17 par ArghyroPaouri, et marqué avec , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos ArghyroPaouri

Arghyro Paouri a fait des études à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris et d'infographie au département Arts et Technologies de l’Image à l’Université de Paris 8. Elle a suivi le cours Postgrade en informatique technique, Visualisation scientifique et simulation graphique à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne et a obtenu un D.E.A. en Esthétique et sciences de l'art de l'Université de Paris I, Panthéon - Sorbonne. Assistante de recherche et d’enseignement à l’Université de Genève de 1989 à 1992, elle a par la suite travaillé de 1992 à 2006 à la Direction de communication de l'INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique). Elle a réalisé des films de visualisation et de présentation des méthodes et techniques utilisées (résultats de la recherche dans le domaine de simulation numérique et du calcul scientifique), pour un public spécialisé. Elle a été responsable du service audiovisuel de l’UPS 2259 de 2006 à 2012 participant ainsi à la réalisation/montage d’une soixantaine de documents audio/vidéo en collaboration avec des chercheurs en ethnologie & linguistique. Depuis mai 2012 elle est responsable de la Cellule audio/vidéo du Centre Edgar-Morin, équipe de l’IIAC (UMR 8177), ouverte à toutes les demandes des chercheurs, enseignants ou ingénieurs des équipes CNRS ou associées (recouvrant le domaine des SHS) de la région Ile-de-France, et au-delà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *