Boris Pétric – L’écriture filmique et le renouvellement épistémologique dans les sciences sociales

      Jeudi 2 mars 2017, de 15h à 17h30, au Bâtiment Le France (190 avenue de France, 75013 Paris). Salle de Conseil B (R-1)                             

A partir de sa propre expérience, Boris Pétric s’attachera à montrer à travers l’analyse de plusieurs extraits de ces films que le documentaire est une écriture au même titre qu’un texte. Le cinéma documentaire ne peut être réduit à une opération de valorisation ou de vulgarisation de la recherche. L’écriture n’est pas seulement l’étape initiale de la fabrication d’un film. Le tournage n’est pas davantage la restitution d’une enquête réalisée au préalable et le montage s’impose comme un moment décisif de l’écriture d’un film. L’écriture filmique s’élabore ainsi en plusieurs étapes où le chercheur opère tout un ensemble de choix épistémologiques (stratégie de narration, représentativité, choix éthiques et méthodologiques etc.). Le cinéma documentaire est une écriture au même titre qu’un texte pouvant renouveler les débats épistémologiques de l’approche sociologique en sociologie ou en anthropologie.

Filmographie                                                                                                                Lost in transmission, film documentaire, 76 min., Urban prod/CNRS Images, 2017.    Jours de colère, film documentaire, 82 min., VF films productions/CNRS Images. Réalisation E. Laborie, auteurs : Pétric, Laborie, 2009.                                                      Le vin de la colère, film documentaire, 52 min., VF films productions/CNRS Images, France 5, réalisation E. Laborie, auteurs : Pétric, Laborie, 2008.
Democracy@large, film documentaire, 52 min., Kg production/CNRS Images, Arte/RTBF, 2006. Réalisation : E.  Hamon, auteur : B. Pétric, 2006

Bibliographie récente
Where are all our sheep : Kyrgyzstan a global political Arena, New York, Berghahn Press, 2015.
On a mangé nos moutons. Kirghizstan du Berger au Biznessman, Paris, Belin, 2013.

Boris Pétric, directeur du Centre Norbert Elias à l’EHESS-Marseille, a également créé en 2015 la Fabrique des écritures innovantes en sciences sociales : http://centre-norbert-elias.ehess.fr/index.php?2088

Suivre le séminaire :