Arghyro Paouri

Arghyro Paouri a fait des études à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris et d’infographie au département Arts et Technologies de l’Image à l’Université de Paris 8. Elle a suivi le cours Postgrade en informatique technique, Visualisation scientifique et simulation graphique à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne et a obtenu un D.E.A. en Esthétique et sciences de l’art de l’Université de Paris I, Panthéon – Sorbonne.

Assistante de recherche et d’enseignement à l’Université de Genève de 1989 à 1992, elle a par la suite travaillé de 1992 à 2006 à la Direction de communication de l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique). Elle a réalisé des films de visualisation et de présentation des méthodes et techniques utilisées (résultats de la recherche dans le domaine de simulation numérique et du calcul scientifique), pour un public spécialisé.

Elle a été responsable du service audiovisuel de l’UPS 2259 de 2006 à 2012 participant ainsi à la réalisation/montage d’une soixantaine de documents audio/vidéo en collaboration avec des chercheurs en ethnologie & linguistique.

Depuis mai 2012 elle est responsable de la Cellule audio/vidéo du Centre Edgar-Morin, équipe de l’IIAC (UMR 8177), ouverte à toutes les demandes des chercheurs, enseignants ou ingénieurs des équipes CNRS ou associées (recouvrant le domaine des SHS) de la région Ile-de-France, et au-delà.

Films de la recherche et des chercheurs en sciences sociales
http://www.iiac.cnrs.fr/spip.php?page=rubrique&id_rubrique=36
Un web documentaire sur le projet REAL (Resilience in East African 
Landscapes)
http://webdocs-sciences-sociales.science/real/
Une production de REAL-ITN & IIAC-CNRS/EHESS, 2017
https://films-sciences-sociales.nakalona.fr/

Katrin Langewiesche

Katrin Langewiesche s’intéresse aux liens entre photographie et sciences sociales. Elle a publié avec A. Attané et F. Pourcel une étude anthropo-photographique sur la mouvance néo-rurale en France (Néo-ruraux – Vivre autrement, 2004). Cet intérêt épistémologique pour les images se poursuit sur des terrains africains où elle travaille actuellement sur des mouvements musulmans et chrétiens transnationaux qui se déploient entre l’Afrique et l’Europe. Elle a publié entre autres Mobilité religieuse. Changements religieux au Burkina Faso en 2003 et plus récemment Hors du cloître et dans le monde. Des Sœurs catholiques comme actrices transnationales dans la revue Social Sciences and Mission en 2012.

Katrin Langewiesche  page personnelle LAIOS     page personnelle Mainz

Manuel Boutet

Maître de Conférences à l’Université Côte d’Azur, Membre du Laboratoire GREDEG

Sur Internet, la méthode ethnographique m’a amené à analyser des interfaces, examiner des traces d’usage, construire des cartographies. L’ethnographie des espaces sociaux en ligne est pour moi indissociable d’une pratique active de design, et cela tout simplement parce que déjà pour leurs participants eux-mêmes, concevoir des interfaces est une forme de réflexivité sur leur propre pratique.

Page personnelle : http://manuel.boutet.free.fr

Manon Denoun

Manon Denoun travaille sur l’articulation entre mediums, techniques et informations. Ses recherches doctorales portent sur les expressions contemporaines de la pratique du kushiripa (tradition à la croisée du geste pictural et du faire domestique d’Afrique subsaharienne) dans les villages de Makwacha (République démocratique du Congo), Sombois (RdC) et Mudenda (Zambie).

Après deux master en “Arts et Langages” (EHESS, Paris) et en “Littératures, Arts et Pensée contemporaine” (Paris VII, Paris / Sarah Lawrence College, NY, USA), elle décide de poursuivre un doctorat sur ces faires aujourd’hui pratiqués au Katanga. Ces recherches l’amènent à travailler sous la direction de Jean-Bernard Ouédraogo, directeur de recherche au CNRS et elle rejoint le LAIOS en septembre 2012.

Page personnelle LAIOS : http://www.iiac.cnrs.fr/laios/spip.php?article404